JOURNÉE LUNEUSE

 Toi, ma douce tendresse nocturne
Vêtue lumineuse d’une peau de lune
 
J’aimerais que tu me désires
 
Du bout de mon simple lit
Bordé sous deux quatorzaines
D’attentes non moins longues
Que ce grand mât de misaine
 
J’aimerais que tu me désires
Savoir que tu aimes
Me voir fixer ton regard
 
Je suis ton amoureux fou
Sur notre terre de fantasmes tristes
Celui qui attend ton splendide regard
Celui qui sérénade l'amour sous l’univers
 
J’aimerais que tu me désires
 
Colore-moi ce ciel entre nous
Illumine le bonheur sur mon visage
De tes suaves et tendres éclats nocturnes
Permets-moi d’éblouir aussi ton regard
Sur moi et sur l’amour de nos nuits
 
Ensemble, oublié par les jours sombres
Amants de la pénombre ensoleillée
Laissons naître à chacun de nos matins
Ce petit bonheur d’être attendu par l’amour
 
J’aimerai te désirer toujours
 
Que la splendeur de ton regard aime nos nuits
Que séduite, tu me laisses sous mes deux quatorzaines
T’observer te vêtir, pour moi, de cette désirable peau de lune

#LimbjKJGo

CASIER

 Pour les maux de nos cas aux ordonnées nulles  
Spiralant sans cesse dans un abysse d’ordinaires  
Dolemment vêtus, qu’une trace nue démise de vie  
Un rêve étalé sur l’abscisse, cru vraie, des cas faux  
 
Cas aux devoirs d’ordres oubliés  
Obligés d’eux-mêmes se recréer  
Cas aux incessants maux sacrifiés  
Des sacrées causalités sans lumière  
 
Épuration encastrée dans le dédale d’une vie  
Une caustique tâche faisant sourdre l’impur  
Un capharnaüm de cas aux ombres lessivées  
 
D’aucun chaos franc n’est sans pouvoir pur  
Chaos circonspect à l’ordre de l’imaginaire  
Chaos de cas aux désordres si mal ordonnés

#LimbiKJGo

NON COMMUN

 Vers la vérité, l’empressement d'emboîter le pas
La vérité fondamentale, celle nourri par l’amour
Amour de soi, l’amour de vivre, celle de nos âmes
 
Âme unie, ensemble elle et soi, dans une paix divine
Âme unie dans la perfection d’êtres forts tel un Dieu
Âmes réunies sur les réverbérations des joies infinies
 
La vérité n’a rien à prouver, lorsque l’on sait elle est
Si nous la propageons, c’est qu’elle n’est pas acceptée
Développer sa propre vérité jusqu’à ce qu’elle fusionne
Réfléchir seul à l’ultime union des vérités congruentes
 
Sa vérité n’est pas. Elle est vraie que pour elle
Ta vérité n’est pas. Elle est vraie que pour soi
La vérité elle sera vraie autant pour elles que soi
La vérité ne saura se taire que pour elle-même

#LimbiKJGo

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer