° CITATIONS LimbiK_S

° Citations – AVIS IMPORTANT :

Les citations contenues sur ce blog, sont protégées par droits d’auteurs. Utilisez [#LimbiKJGo] en référencement, si vous désirez partager l’une des citations du blog.

#LimbiKJGo

Merci de ne pas nuire à ma propriété intellectuelle, et surtout merci pour votre amour.

° Avant de regagner seule sa demeure et lit, la femme ivre prend souvent un dernier verre et le métro.

__________

° Depuis son origine, l’humain est un être infiniment perfectible. L’idéal suprême doit être atteint puisque sa défaillance frôle la perfection.

__________

° Ah ! Si toutes les pluies étaient faites de mots, leur verve chaude pourrait déferler sur tous les vers de la terre.

__________

° Les maux mis en mots rafraîchiront toujours plus l’âme que les mots mis sur les maux par un psy à l’âme affranchie.

__________

° Aujourd’hui pourrait être semblable à un autre hier, et demain, peut-être ressemblera-t-il cet aujourd’hui?

__________

° La seule perfection à laquelle j’adhère est celle de l’âme.

__________

° Pendant que certains ont, dans leur maison, plusieurs pièces, moi, j’ai dans mon salon, plusieurs maisons.

__________

° S’attarder à juger un autre humain, c’est oublier que l’on existe.

__________

° Par le silence de mes mots tu reconnaîtras la voie qu’il te faut suivre.

__________

° S’il y avait un prix Nobel de la violence à décerner chaque année, faire un choix serait difficile, tellement il y aurait d’humains en lice pouvant prétendre à ce grand honneur mondial.

__________

° Le châtiment des justes permet souvent aux empires de propager la légitimité paradoxale de leurs excès.

__________

° J’aimerais bien être dénué de tous désirs libidinaux. Ou sinon, comblé, cela va de soi.

__________

° Le poème est une chambre forte blindé de vers, cadenassée et protégée par un code fardé de mots. Et malgré tous les efforts de l’âme à abscondre chaque strophe, seulement quelques dignes personnes parviendront à éluder les Transissements du poète.

__________

° Et c’est avec une inscience du dernier soupir, ultérieur à notre vie empirique, que nous connaîtrons notre impéritie à trépasser.

__________

° Mon regard sourd et doux de la nuit n’a pu trouver le chemin d’espoir, au travers l’air du logis si dense, qu’était la champêtre vacuité.

__________

° Tout cet incommensurable temps colossal que l’on utilise abondamment, pour essayer de démesurément vivre minusculement, est un gigantesque grand pléonasme, immensément énorme.

__________

° Les dictionnaires regorgent de mots insignifiants. Pour donner un sens quelconque à ces signes, il faut les unir intimement, afin que les vies de l’un et de l’autre deviennent pour eux deux, signifiantes.

__________

° Au début, peut-être ai-je pris un espiègle plaisir à parler d’amour, mais en percevant le pouvoir et la force qu’offre cette langue aux amoureux qui exultent, il n’y a plus rien à dire.

__________

° Aujourd’hui j’affuble mes angoisses d’euphories, je me déguise en horrible bonheur hideux. [31 octobre 2013]

__________

° Lorsqu’évadé de l’étreinte de nos songes, au moment où regardant et buvant à la fenêtre un café, l’on peut se dire. Ai-je, en moyenne, tout compris ce que la vie a vu ?

__________

° En quête de savoirs, notre plus grande connaissance sera nos quelques doutes.

Qui ?

LimbiK_S

Jérôme Go-dreault : Poète, d’abord Limbiste, l’auteur (JGo) traduit ses réflexions profondes et sa poésie, tel un ouvrier à la solde d’un effervescent système limbique.

L’auteur, curieux, fut d’abord inspiré par les Poètes de la période Classique et Romantique, ainsi que par divers philosophes, sociologues et leurs idéologies. Bien que sa poésie s’ancre dans la modernité, il chemine depuis près de 30 ans en marge de ses contemporains en écrivant une poésie littérale, perçue par plusieurs comme hermétique ou difficile à comprendre. Sans Muse aimé et inspiré par de révérés désirs, l’auteur est un Poète amalgamant les mots, afin de toujours donner à ses vers plus que leur simple signification et définition visuelle.

Pour ce faire, l’auteur utilise des mots avec lesquels il joue et code sa poésie. C’est à partir de ces mots dénués de sens logiques que ses sonnets se construisent, de pair avec leur phonétique, un champ lexical et aussi, très souvent s’amuse avec le signifié et les signifiants des mots ; inspiré par la linguistique des Cours de F. De Saussure. Le poète aime installer le doute et l’incertitude chez la lectrice et le lecteur, en travaillant ses vers selon les possibles sens pouvant être interprétés et ainsi atteindre toutes âmes selon leur vécu et leurs ressentis.

Maintenant, tendez bien l’oreille et yeux à ces circonlocutions, car littéralement elles ne sont pas si abstruses.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer