Collation

S’avouer sa vie avant qu’elle se caille
C’est savourer les délices de celle-ci
Purifiée par, pour et à toutes les heures
De charges d’amour, de rêves et de crèmes
 
S’attendre à rire avant l’idée de pleurs
Se réjouir de vivre avant de croire le mal
Se choisir et suivre l’instinct de ce choix
Choir l’Être capable d’aimer et d’aller seul
 
Nourrir le bien avec les chairs du mal
Soigner le mal avec les verbes du bien
Bien-mal celles dont l’ignorance les sert
 
L’ignorance tue. Lorsque dévêtue de son désir de perfections
Une connaissance libère. Mène même à une ignorance parfaite
Tout comme, un parfait aux fraises ou une infinie perfectibilité de l’Âme

#LimbiKJGo

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer